DDR3 ou DDR4 pour un SSD: est-ce important?

On voit arriver sur le marché des SSDs avec de la DDR4, comme par exemple le Samsung EVO 870. D’autres disques, comme le Crucial MX500 ont de la DDR3. Est-ce une différence importante, qui a un impact sur les performances?

Il est clair que la DRAM est importante dans un SSD, surtout un SSD SATA. Celle-ci à un rôle important, permettant de stocker de manière accessible très rapidement et au plus prêt du controlleur un ensemble de données importantes pour un fonctionnement optimal du SSD.

Puce DRAM dans un SSD, source: Kingston.

Le type de DRAM ne fait pas tout. Si la DDR4 est plus efficace sur le plan énergétique (consommant moins d’électricité et donc dégageant légèrement moins de chaleur) le controleur d’un SSD, bien qu’étant assez proche d’un ordinateur miniature ne peut pas forcément tirer partie de toutes les capacités de la DDR4. Par exemple, examinons ci-dessous les spécificités du Phison E12:

Spécificités du Phison E12: 1600Mb/s avec de la DDR4, comme avec de la DDR3!

On voit ici que, que la DDR3L soit utilisée ou la DDR4, le controlleur sera dans les deux cas limité à 1600Mb/s; dans un cas en mode 16bits, dans le second en 8-bit. Aucune différence alors à prévoir en terme de performance, avec une RAM plutôt qu’avec une autre si ce n’est – et très legère – sur le plan énergétique.

Dans tous les cas, le talon d’achile de la plupart des disques sera l’interface SATA, et non le nombre de coeur du controlleur, ou la mémoire utilisée! Un SSD ou NVMe avec de la DDR4, ce n’est pas un problème, mais un disque avec de la DDR3 peut s’avérer tout aussi performant à l’usage, et accomplira les mêmes taches sans broncher…

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.